Cet anniversaire va surement vous rappeler un célèbre jeu, diffusé sur TFone. Et c'est vrai, il m'a beaucoup inspiré puisque c'est ce que souhaitait Demoiselle K.

Je vous avais quitté avec les invitations de l'anniversaire de Demoiselle K pour ses 12 étés ici

J'ai, la veille, chercher des cailloux. Il fallait en trouver 4 de différentes couleurs et trouver son jumeau. Je les ai mis dans un sac. Le jour J, je les ai fait pioché dans le sac et demandé à chacun de se mettre ensemble selon les cailloux. Ainsi ont été constituées les équipes. Ce que je n'avais pas prévu, c'est que Demoiselle K et Gaston tombent ensemble dans la même équipe. C'est ballot !

1ère épreuve : le tir à la corde. chaque équipe s'affronte et ainsi on détermine les numéros des équipes (équipe 1 arrivée 1ère, équipe 2 arrivée 2ème,...etc). Partie de grosses rigolades entre ceux qui tombent, se font mal avec la corde, glissent, n'ont aucun muscle dans les bras. Bref les garçons étaient au top pour cette épreuve. Comme quoi déjà à 12 ans, ils ont cette pression sur les épaules.

2ème épreuve : je l'ai appelée "guide-moi fort". par équipe, ils devaient se mettre derrière la corde, un a les yeux bandés et avance pour attraper la pomme sur le muret, l'autre (en restant derrière la corde) le guide de sa grosse voix pour se rendre au muret. Pas facile de crier pour certains et pour d'autres avoir les yeux bandés a été un vrai défi. Mais là aussi quelle rigolade (surtout pour ma copine et moi spectatrices).

3ème épreuve : L' épreuve d'orientation. Alors là c'est très simple, j'ai demandé, au maire de mon village, une carte de mon village avec le nom des rues. Je les ai photocopié 4 fois pour les 4 équipes, puis j'ai choisi 4 parcours différents. Jusque là facile. Ensuite j'ai donné les définitions des noms des rues, par lesquelles ils devaient passer.

1.       Emprunte la RUE : Source d’eau vive qui jaillit du sol naturellement ou artificiellement

2.         Emprunte LE SENTIER : du synonyme de majestueux

3.       Emprunte LE CHEMIN : Mû par l’énergie hydraulique

4.       Dirige-toi vers : fosse inondée où l’on cultive le cresson de fontaine

Les 4 équipes devaient arriver au même endroit. Je pensais que cette épreuve prendrait 10 minutes à tout casser. Ils ont mis presque 30 minutes, parce qu'au lieu de se concentrer sur les définitions, ils ont foncés tête baissée vers n'importe quel endroit. Attention moment de fierté : ma fille Demoiselle K n'a mis que 15 mn avec sa co-équipière...elles se sont finalement posées et ont cherché les noms des rues à l'aide de la carte et des définitions.

4ème épreuve : une fois tous arrivés au point de rendez-vous, ils ont dû désigner un de l'équipe pour manger au plus vite une de mes spécialités : bœuf à la cannelle et à la menthe. Ce n'est pas mauvais du tout, mais c'est surprenant. Surtout à 16h. C'est une fille qui a gagné et qui a eu comme récompense 2 bons pancakes bien sucrés. Là aussi, ça rigole, ça encourage et se moque gentiment.

6ème épreuve : Trouver le bon arbre. Je leur ai remis à chaque équipe la photo d'un arbre, avec ce petit mot "Cherche-moi au milieu des bois et trouve la couleur et le nombre de pas." Chaque équipe avait un arbre différent. une fois cet arbre trouvé, ils devaient chercher autour un indice et devait revenir me voir. Sur cet indice, il y avait écrit un chiffre et une couleur. la couleur correspondait à la direction (dans mon jeu c'était l'église) et le chiffre au nombre de pas à faire en cette direction, à partir de l'arbre. A eux de trouver le poignard ensuite. Là, ma copine et moi on s'est posées, parce que l'épreuve était forcement longue, mais très motivant pour ces pré-ados. Car seul(e) celui/celle des 3 premières équipes, qui trouvait le poignard, allait à l'épreuve du poteau....

Ils ne se sont pas trop mal débrouillés. Ils ont, pour certains, le sens du détail, pour d'autres de la patience et une catégorie aucune de ces 2 qualités.

Dernière épreuve : les poteaux !

Mister A est tombé le premier. Les filles se sont donc affrontées. Je leur ai demandé toutes les 5 minutes de changer de position pour qu'il n'en reste plus qu'une : la gagnante. Les autres, restés sur le côté, étaient silencieux. Moment très sympa, chacun y allant de son pronistic, de ses commentaires sur les positions bonnes ou mauvaises.

Fin de l'épreuve. Ils ont tous voulu refaire la finale ensemble pour la photo et la gloire.

Après tout cela, ils avaient bien mérités un bon goûter !